menu
fr
en nl fr

Biographie

La basse Belge Charles Dekeyser (Gand, 1986) etudie le chant au Conservatoire Royal de Bruxelles et poursuit ses études à l'Opérastudio de Flandre où en juin 2010 il obtient le certificat Laureat de l’Opérastudio de Flandre, option chant. Ensuite il s'est perfectionné pendant quatre ans à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth avec José Van Dam. Il est actuellement artiste associé à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.

En 2014, Charles participe au Concours Reine Elisabeth où il devient demi-finaliste. 

Durant la saison 2015/2016, il acquiert encore plus d'expérience d'opéra en tant que membre de l'International Opera Studio Opernhaus Zurich.

Au cours de sa formation artistique, il suit différentes masterclasses en Belgique et à l'étranger avec Graham Johnson, Helmut Deutsch et autres. En tant que  lauréat de l’Académie européenne de musique du Festival d’Aix-en-Provence, il participe à des masterclasses avec Susanna Eken, Sarah Connolly et Jean-Yves Ruf. En 2013, il est sélectionné par ENOA (European network of opera academies) afin de participer à des ateliers avec Nelly Miricioiu à l'Opéra National de Lettonie à Riga (Lettonie). A Snape Maltings Aldeburgh (G.B.), il assiste aux masterclasses autour de Schubert lieder avec Christoph Prégardien, Malcolm Martineau et Richard Stokes.

Il participe à plusieurs productions théâtrales de l'Académie Internationale d'opera, où il interprète entre autres, le rôle de La Mort dans La Mort au Bal Masqué (Brackx) et Melisso dans Alcina (Händel). 
A l’Opéra Royal de Wallonie (ORW) et à l’Opéra de Rouen, il chante Sarastro dans La flûte enchantée (Mozart). En 2010, il fait ses débuts à l'Opéra Flamand dans le rôle de L’ombra di Nino  dans Semiramide (Rossini). En 2011 il est invité par La Monnaie dans Les Huguenots (Meyerbeer) (rôle du moine) et Lulu (Berg) (rôle d'un servant). 
Il est ensuite invité au Festival de Verbier 2014 pour le rôle de Don Fernando dans Fidelio (Beethoven) et de Brander dans La Damnation de Faust (Berlioz). A l'Opéra Flamand, il coopère dans <3RT 2 GET, une production d'opéra autour de Mozart/Da Ponte. Au cours de la saison 2015/2016 Charles fait ses débuts à l'Opernhaus Zürich dans les rôles de Philidels Geist et  Waldgeist dans King Arthur (Purcell) et le médicin dans Pelléas et Mélisande (Debussy). En 2017 il fait ses débuts au Grand Théâtre du Luxembourg dans le rôle de Pietro dans Simon Boccanegra de Verdi, une co-production avec l'Opéra Ballet Flamand.

Il se produit avec des chefs d'orchestre de renom tels que Marc Minkowski, Alberto Zedda, Fabio Luisi, Ludovic Morlot, Charles Dutoit, Sir Christopher Warren-Green, Giovanni Antonini, Christian Arming, Almo Volmer, Hervé Niquet, Laurence Cummings, Alain Altinoglu et d'autres

Charles développe également une forte affinité pour l’oratoire et le répertoire du Lied et chante de nombreux récitals en Belgique et à l'étranger. Il chante en tant que soliste dans plusieurs concerts, dont des Melodies Russes (M.I.M. Bruxelles); des projets musique de chambre autour de Brahms;  Dixit Dominus et le Messiah de Händel; le Requiem de Mozart; Juanelo, l'oratorio Charles V de Brossé; C’est moi le monstre, un projet de théâtre musicale avec P.Platel (Festival van Vlaanderen); la Messa di Gloria de Donizetti; La Création de Haydn; La Petite Messe Solennelle de Rossini, etc. En 2012, avec les Musiciens du Louvre, il chante La Passion selon St.Matthieu de Bach dans différantes grandes salles de concert européennes, concerts avec lesquelles il pourra ensuite être entendu au Festival de Beaune, au Festival Ré Majeure (Ile de Ré) et les Köthener Bachfesttage.

En 2013, au Gala Concert Solistes Chapelle Musicale Reine Elisabeth, Charles chante la Messe nr 1 de Schubert avec l’Orchestre National de Belgique (Bozar,Bruxelles). Ensuite il part en tournée avec les Musiciens du Louvre au Japon et dans différentes salles de concert européennes, au programme Messe en ut de Mozart et des cantates de Bach. Toujours avec Marc Minkowski, il chante Huit scènes de Faust de Berlioz (MC2, Grenoble). 

Au Festival de Wallonie 2013, il participe au concert l'Amour à la Chapelle, l'Amour dans la Musique. Avec les Musiciens du Louvre, il chante la Messe en si mineur de Bach à Essen, Amsterdam et Lausanne. Concert qui sera repris à Vienne en mars 2014. Avec le Brussels Philharmonic et le Vlaams Radio Koor, il interprète le rôle de Paulus dans Paulus de Mendelssohn (Flagey,Bruxelles). Puis, avec l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège et Collegium Vocale Gent, il chante le rôle de basse dans la Grosse Messe de Mozart. A la Monnaie, il se produit dans une performance concertante de Pulcinella de Stravinsky, concert repris lors du Concert de Noël 2013 au Palais Royal de Bruxelles. Avec l'Orchestre National de Belgique, il participe au concert prélude Jose Van Dam and You (Bozar, Brussel). A l'occasion d'un hommage à Gerard Mortier, Charles est invité à chanter 'Lieder von Mahler' à l'Opera Flamand et lors de la soirée de clôture Odegand by Night (Ghent Festival of Flanders 2014) il chante un récital romantique Nacht und Traüme. En 2015, il fait ses débuts avec le G.O.V. dans le rôle du Christ dans la Passion selon St.Matthieu (J.S. Bach) et chante le Requiem de Mozart avec l' Orquesta y Coro Nacionales de España à Madrid.  Lors du Mozartwoche 2017 à Salzburg, Charles chante le Requiem de Mozart sous la baguette de Marc Minkowski. Eternal Light : A requiem (H.Goodall) et les Cantates d' Advent  (Bach) sont également à son programme cette année-là.

En 2018, avec Collegium Vocale Gent, il chante Einstein on The Beach (Ph.Glass), performance avec laquelle il part en  tournée européenne en 2019. Plus tard cette année, une tournée suivra avec 'Napoleon Ongehoord', une production de théâtre musical multimédia basée sur les livres de et avec Johan Op de Beeck.

En plus de ses concerts solo, dès 2020, Charles fera partie du nouveau sextuor vocal Air4Six.

Il surprend aussi occasionnellement avec des concerts dans le genre plus léger avec des chansons de J.Brel, Ch.Aznavour, M.Sardou ... et songs de Nat King Cole, Elvis Presley, ... et bien d'autres.

Nous utilisons des cookies

Le site web de Charles Dekeyser utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. En continuant à utiliser ce site, vous les acceptez explicitement.

Je comprends! Plus d'information